Le 2ème pilier (LPP) - Prévoyance professionnelle


Blog Image



Le 2ème pilier a pour but d’étendre la couverture du premier pilier. Joint à ce dernier, il garantit aux salariés une protection de base conforme aux exigences du droit des assurance sociales.

Le 1er et 2ème pilier doivent ensemble permettre aux assurés de maintenir de façon appropriée leur niveau de vie antérieur.

Les personnes obligatoirement assurées sont :

- Les salariés travaillants en Suisse dont le salaire annuel est supérieur au seuil d’entré, actuellement fixé (2021) à 21'510. Les cotisations commencent à partir de l’année des 18 ans pour la partie risque ; 25 ans pour la partie épargne et ce, jusqu’à l’âge de la retraite.

- Les chômeurs dès le moment qu'ils reçoivent des indemnités journalières (pour la partie risque uniquement).


Personnes assurés facultativement : les indépendants et les personnes exclues du régime obligatoire, la nationalité ne joue ici aucun rôle.


Les personnes non assurées même si elles habitent ou travaillent en Suisse sont :

- Les salariés engagés pour une durée limité (max 3 mois), les salariés exerçant une activité accessoire et qui sont déjà assurés pour leur activité principale, les personnes invalides au sens de l’AI dont le degré d’invalidité est d'au moins 70%.

Le système de financement est la capitalisation.


Pour les employeurs :

Quiconque emploie des personnes devant obligatoirement être assurées dans le cadre du 2ème pilier, doit participer au moins pour moitié au financement des cotisations au titre de la prévoyance professionnelle.

Pour les indépendants :

Les indépendants ne sont pas obligés de s’assurer à la LPP, ils peuvent le faire à titre facultatif. Il est également possible de retirer les capitaux d’un 2ème pilier si une personne passe sous le statut d’indépendant.

Le financement du 2ème pilier :

La prévoyance professionnelle repose sur une épargne individuelle, il s’agit donc d’un processus d’épargne sur un compte personnel tout au long des années de cotisation. Les avoirs cumulés sur le compte servent au final à financer la rente de vieillesse perçue à l’âge de la retraite. Lors du départ à la retraite, l’assuré peut percevoir le capital constitué sous forme de rente ou sous forme de capital.

Retirer son 2ème pilier

Il est possible de retirer son 2ème pilier avant l’âge de la retraite sous réserve de certaines conditions:

  • Si le retrait a pour but de financer une résidence principale
  • Si vous devenez invalide à 100%
  • En cas de départ définitif à l’étranger, sauf s’il s’agit d’un pays de l’UE/AELE
  • Lors du commencement d’une activité lucrative indépendante.
  • Jusqu’à 5 ans avant l’âge de la retraite