Un tier des moins de 25ans ont investis l'an dernier



Prévoyance Un tiers des moins de 25 ans a investi l'an dernier dans un troisième pilier, contre un quart en 2012. Parmi les actifs, une personne sur trois y renonce.


La prévoyance vieillesse privée gagne en importance, aussi chez les jeunes. En 20189 un tiers des moins de 25 ans investissait dans un troisième pilier, contre un quart en 2012. Au niveau national, ils sont 48% à y avoir recours.


Parmi les actifs, une personne sur trois y renonce. Près d'un tiers (31%) a dit ne pas avoir les moyens. Et 22% ne se sont jamais préoccupés de cette question, indique jeudi une étude de l'institut Demoscope réalisée pour le compte de la Banque CIC (Suisse). Les jeunes générations semblent, elles, considérer les prestations issues des premier et deuxième piliers comme étant de moins en moins sûres. Les jeunes adultes commencent à épargner de plus en plus tôt. Parmi les moins de 35 ans, deux tiers ont ouvert un troisième pilier.


Comparer Nos Offres 3ème Pilier

Une question ? Nos conseillers sont là pour y répondre. N'hésitez pas à nous contacter.